Organisme de Transformation des Entreprises et Collectivités - PARIS - SAINT-ETIENNE

09 72 62 50 51

Contact

Partenaire de vos potentiels

HORS LES MURS | Marine ROZET, vous parle de la Réforme de la Formation Professionnelle

_DSC2615-Modifier-2-Modifier

04
mai

Parlez-nous de votre vision sur l’impact de la réforme de la formation professionnelle  sur le positionnement de la formation dans l’entreprise.

La formation professionnelle représente un enjeu très important au niveau économique (environ 1,5% du PIB).

L’objectif de la réforme est de mettre en place, non plus un « budget de formation minimale » mais une « qualité de formation minimale ». En ce sens elle impacte positivement la formation au cœur de l’entreprise. Elle renforce la notion de compétences, aussi bien individuelle que collective.

Les entreprises doivent mettre en place une politique de formation plus performante, aussi bien pour le salarié qui va prendre part à son évolution professionnelle de manière plus pro-active que pour l’employeur qui va répondre à une obligation de formation. Cela va de fait, renforcer la responsabilisation de l’ensemble des parties prenantes.

 

Enfin, la réforme induit un changement de métier des Responsables Formation. Ces derniers devront désormais défendre leur budget formation en comité de direction, impliquer les partenaires sociaux et mettre en place de nouveaux outils de suivi et de reporting.

 


 

Les grands enjeux de la réforme pour les moins de 50

La croissance des PME et l’innovation proviennent de l’ensemble de l’entreprise. Développer des connaissances et des compétences en lien avec la stratégie va permettre aux PME de renforcer leur créativité, de mieux intégrer la stratégie et ainsi d’améliorer leur performance.

 

Les grands enjeux de la réforme pour les moins de 250

Sur ce segment d’entreprise, la formation est généralement très répandue. La réforme va renforcer le lien entre le plan de formation et l’ensemble des collaborateurs. Le salarié sera plus proactif dans la politique de formation et donc dans son impact sur la qualité et la performance au travail.

 

Les grands enjeux de la réforme pour les plus de 250

A mon sens, cela constitue un véritable changement pour les services RH. Au-delà de leurs missions actuelles, l’intégration de la stratégie dans le plan de formation est essentielle. Il va falloir négocier les budgets avec la DG et mesurer plus profondément l’impact des programmes.

 

D’une manière générale, pour illustrer nos propos, dans un contexte de concurrence forte, on estime que 80% des projets lancés par les entreprises n’atteignent pas leurs objectifs. Il s’agit donc de mieux savoir s’y prendre pour transformer les bonnes idées en création de valeur.

 


 

Confiante pour l’avenir ?

Même si je ne vois pas la réforme de la formation comme une source de simplification, je pense qu’elle va impacter durablement les entreprises et leur politique de formation.

Au-delà des actions de formation dispensées par un prestataire extérieur, pour les plus grandes entreprises, se pose la question de former des formateurs internes.

C’est une solution qui peut avoir d’autres avantages que l’économie. Un formateur interne, au-delà des connaissances qu’il transmet, peut être un vecteur d’implication pour les salariés qu’il forme en participant notamment au développement de la culture d’entreprise.

 

Quelques mots sur l’évaluation de la formation, le ROI, le ROE ?

Résultats (performance): effets sur les paramètres d’exploitation de l’entreprise (la compétence acquise permet-elle des progrès mesurables ?)

Faire la différence entre :

  • ROI : preuves prédictibles d’efficacité
  • ROI = (gains-couts) / couts*100
  • ROE (return on expectations) : repose sur les attentes entre les parties et sur la manière de l’évaluer

 

Votre premier conseil aux dirigeants, votre premier conseil aux RH ?

Adopter une approche  par les connaissances et les compétences individuelles et collectives. Uniquement 5% des innovations sont issues d’innovation technologique de rupture. Cela signifie que la grande majorité des innovations sont organisationnelles, managériales et stratégiques.

Je pense que développer les connaissances et évaluer l’impact des formations en fonction des attentes des parties prenantes participent grandement à développer la créativité et l’innovation. L’implication de tous est une force pour l’entreprise de demain. Si certains modèles, tels que l’entreprise libérée ont fait leur apparition, c’est bien la preuve que nous sommes à la veille de jours nouveaux !

 

Marine ROZET

Co-fondatrice & Directrice Pédagogique, PROCESSUS

Nos agréments