Organisme de Transformation des Entreprises et Collectivités - PARIS - SAINT-ETIENNE

09 72 62 50 51

Contact

Partenaire de vos potentiels

LE BILLET DU PHILOSOPHE | LE MANAGEMENT ET LA VIE

Thierry BERLANDA

16
juin

Un nouveau billet  

QUAND L’ENTREPRISE SE FROTTE A LA PHILOSOPHIE

_____________________________

Le management et la vie

_____________________________

Le mot management n’est pas anglais, quel soit l’accent qu’on y mette, mais plutôt français car il est d’abord latin. Il vient en effet du verbe manere, qui signifie demeurer, et qui a donné manoir. Y retrouvons-nous le management tel que pratiqué le plus souvent ? Certes non. Machiavel, qui n’était pas le fourbe dévoué aux tyrans qu’on a dit, était un régisseur de domaines princiers (en plus d’être le théoricien qu’on connaît, mal d’ailleurs) : comme le rappelle Thierry Ménissier, le seul souci de Machiavel consistait à maintenir le plus longtemps et dans le meilleur état possibles la maison dont il avait la charge. De là qu’il imposa, de fait, la définition la plus rigoureuse du management, que je résume ici : art et devoir de maintenir durablement sa maison. Selon Machiavel, un pessimiste, le monde est sans cesse soumis à la menace de sa ruine, et donc la meilleure, et même la seule chose, qu’un homme responsable peut entreprendre revient à s’arranger pour que, chaque jour, les éléments composant son milieu tiennent à peu près ensemble un jour de plus…

Tout bien pesé, pensez-vous qu’un manager doive vraiment se soucier d’autre chose ? Ne lui suffirait-il pas, et c’est énorme, de faire en sorte que les métiers présents dans son entreprise ne se délitent pas, que les règles d’hygiène et de prudence au travail y soient respectées, que ses collaborateurs trouvent un intérêt et même un plaisir, voire une fierté, à remplir leurs missions, et que donc ces mêmes collaborateurs aient à cœur de faire progresser à la fois leur carrière et l’entreprise ?

Que pourrait bien être un manager s’il n’est pas ce que je viens de décrire ? Osons même aller un peu plus loin, en tirant jusqu’au bout les conséquences des précédents principes : quelqu’un qui aurait le titre ou la réputation de manager et qui ne pratiquerait pas son art selon les dits principes, ne serait qu’un usurpateur.

 

 

Thierry BERLANDA
Le Philosophe de PROCESSUS

Nos agréments