Organisme de Transformation des Entreprises et Collectivités - PARIS - SAINT-ETIENNE

09 72 62 50 51

Contact

Partenaire de vos potentiels

SAS ANDRE LAURENT

10
mai

INTERVIEW

Jean-Jacques LAURENT, Président Dirigeant SAS ANDRE LAURENT
Georges MAKRIS, Directeur Commercial chez SAS ANDRE LAURENT

 

Image1

Capture

 

 

 

 

 

 

 

Retours d’expérience de Jean-Jacques LAURENT et Georges MAKRIS,

PROCESSUS : Quels étaient vos objectifs ?

Jean Jacques Laurent (Président) : « Le but, le titre, et je pense que c’est important, c’est de construire l’avenir de la société ANDRE LAURENT dans un monde en mutation. Et si on veut construire l’avenir il faut que nous-même on se prenne par la main pour essayer de construire notre avenir mais en étant accompagné par quelqu’un qui nous pousse dans nos retranchements pour pouvoir nous livrer, nous épanouir, communiquer, échanger, nous écouter, ne serait-ce que ça c’était déjà énorme. »

 

PROCESSUS : Selon vous, quelle est la valeur ajoutée d’un artiste dans une organisation ?

Jean Jacques Laurent (Président) : « Enfin les gens [se sont exprimés] clairement : « je suis optimiste », « je suis motivé », « je suis soucieux », « je ne vois pas comment on pourrait le mettre en place ». Le fait de se livrer et de dire ce qu’ils pensent (…) dans leurs fors intérieurs, a permis de créer un liant, une cohésion entre l’ensemble des collaborateurs, pour nous permettre de mieux construire notre avenir. La méthodologie on l’a créé nous-même, ensemble, grâce à Maria [artiste pédagogue PROCESSUS], qui a dit « on va partir d’une feuille blanche, (…) comment voulez-vous travailler ? Sous forme de groupe ou plutôt en binôme ?’’ Ça a toujours été décidé entre nous tous de manière collégiale, et ça aussi c’est quelque chose de fort parce qu’on n’est pas dans cette dynamique dans le monde de l’industrie. »

Georges MAKRIS (Dir.commercial) : « (…) C’est l’originalité de la démarche ! Jusqu’à présent toutes les formations que nous avons pu faire étaient avec des organismes traditionnels. »

 

PROCESSUS : Monsieur Laurent, en tant que dirigeant, avez-vous appris quelque chose au travers de ce parcours ?

Jean Jacques Laurent (Président) : « Au lieu d’être seul à essayer de (…) diriger le navire pour prendre les bons courants, là on est une vingtaine à prendre les bons courants en même temps, et donc du coup ça décuple les forces et ça permet d’aller beaucoup plus vite. »

 

PROCESSUS : A quels objectifs répondait cette mission ?

Georges MAKRIS (Dir.commercial) : « Les objectifs que nous nous étions fixés étaient surtout de rassembler le personnel autour d’un projet commun. On a eu beaucoup de spontanéité de la part des gens qui ont adhéré au projet, et les travaux qui ont été rendus ont été de qualité. »

 

PROCESSUS : Qu’est ce qui a changé depuis l’intervention de PROCESSUS ?

Georges MAKRIS (Dir.commercial) : « La manière d’aborder les sujets et la manière [dont les gens réfléchissent] (…) c’est surtout ce qui a changé de mon point de vue. En fait les gens se sont libérés, ils ont dit ce qu’ils avaient à dire (…) et ils communiqu[ent] mieux. »

 

VOIR LA VIDÉO DE L’INTERVIEW

Nos agréments