Organisme de Transformation des Entreprises et Collectivités - PARIS - SAINT-ETIENNE

09 72 62 50 51

Contact

Partenaire de vos potentiels

XL GROUP

1434472804

16
décembre

INTERVIEW
Jérémy CHOUVET, Directeur de clientèle

photo

L’action déployée chez XL GROUP en quelques mots…

PROCESSUS mène chez XL GROUP, une action de transformation qui a démarré en 2014 et qui a pour objectif de conduire le changement. Le secteur de la communication globale subissant une crise violente, Arnaud CABAL, président du groupe a redessiné l’ensemble de la stratégie. L’objectif est d’accompagner la mise en œuvre de celles-ci. Nous avons interviewé Dominique VILLEMAGNE sur le thème de la confiance.


 

La confiance, en milieu professionnel, qu’est-ce que c’est pour vous ?

Dominique VILLEMAGNE: « C’est avoir confiance en son PDG, en ses managers, en ses collègues et que la confiance soit mutuelle et partagée. On doit pouvoir compter les uns sur les autres car le travail de l’un dépend du travail des autres.

Mon travail est remis en question si quelqu’un, en amont ou en aval, fait mal le sien.  Pour que la confiance règne en entreprise, il faut selon moi des collaborateurs compétents, engagés, performants et volontaires et ce, à toutes les strates de l’organisation. »

Si vous deviez donner un antonyme du mot confiance, quel serait-il?

Dominique VILLEMAGNE: « Inquiétude »

Chez XL Group, l’entreprise dans laquelle vous travaillez en tant que directeur clientèle, PROCESSUS mène à vos côtés depuis plus d’un an une opération de transformation. Réconcilier les services et les personnes pour retrouver une confiance mutuelle, a fait partie du travail mené par Maria (artiste pédagogue). Comment a-t-elle procédé ?

Dominique VILLEMAGNE: « Maria a eu un rôle de médiatrice. Elle a réuni des parties, des services, des collaborateurs dont les relations professionnelles n’étaient pas efficientes. Elle a fait en sorte que l’on mette le doigt « là où ça fait mal » pour faire sortir ce que les gens avaient sur le cœur.  Les process’ de travail mal optimisés étaient provoqués ou ont provoqués des malentendus voir de réels conflits entre les gens et les services. Maria a réconcilié l’ensemble des parties. Pré-recquis pour pouvoir entamer le travail de transformation de l’entreprise.

On part d’un thème.
On expose les faits.

On trouve les solutions.

Maria a un rôle de guide. Parfois d’arbitre, quand cela est nécessaire.
Elle prend note de ce que l’on dit.
Elle reformule.

C’est à partir de là que l’on travaille à co-écrire les nouveaux process’ et les engagements. »

Les lignes ont bougé depuis que le travail a commencé. Oui ? Non ? Quelles lignes ont bougé chez XL Group ?

Dominique VILLEMAGNE: « Les lignes ont beaucoup bougé. Elles bougent encore. Nous sommes en pleine mutation. Nous sommes en train de changer de modèle économique, de modèle organisationnel et de modèle managérial. On met tout en œuvre pour se construire, on essaye de se ré inventer.  C’est d’une part déstabilisant. La peur de l’inconnu. Qu’est-ce que sera demain ? C’est également très rassurant car c’est palpable, on constate chaque jour ce qui se transforme doucement. »

Si vous aviez un rêve, une ambition en tant que collaborateur, pour votre entreprise. Quel serait-il ?

Dominique VILLEMAGNE: « Être leader du marché sur le web to print à échelle nationale voir européenne en ayant conservé les équipes d’origine (volontaires pour rester).Que ceux qui ont souffert des temps difficiles, connaissent de lendemain meilleurs. »

Nos agréments